Course de Côte, Le Mag

WINTER SERIES PAUL RICARD GT OPEN SERIES

 

 

GT OPEN SERIES

PAUL RICARD 16 & 17 Février 2013

 

 

 Pour ce début de saison 2013, coursedecotemag 'Le Mag' a été convié sur notre magnifique circuit du Castellet afin d assister à la manifestation des

GT OPEN SERIES

Deux jours de pur plaisir au milieu de ces autos splendides.

Une journée du vendredi consacrée aux essais autos & pilotes.

Le samedi, au programme essais, avec l'après midi, deux courses pour les GT OPEN et une pour les European F3 Open.

 

D'emblée, hommes et mécaniques sont sollicités, le tout dans une ambiance compétition.

Petit passage obligé par les stands et le padoock.

Comme il se doit, la valse des pneus était de rigueur au Castellet avec le fournisseur officiel de cet open séries.

                                                                                                   

Une ruche active du matin au soir au service de toutes ces écuries ayant fait le déplacement Varois.

Mise au point, reconnaissance de ce sublime circuit Paul Ricard, durant deux jours.

Le manège incessant des autos et pilotes devant les stands a animé cet endroit magique.

                                            

équipage Mario PLACHUTTA / Philipp PETER  Mercedes SLS GTS

 

Mirko VENTURI, l'un des grands animateurs de cette manifestation d'ouverture, au volant de sa Ferrari 458 Italia GTS

 

 Les Porches étaient également présentes et ont tenues la dragée haute aux belles Italiennes.

                                                                    

La vie intérieure des stands , partagée entre attente pour prendre le volant, et mise au point et concertation avec son équipe...

 

 

LE FILM DE LA COURSE

 

Race 1

premier coup d'envoi de la journée, pour les " gt open ", avec dès la première difficulté du circuit un accrochage entre la Porsche de Miguel TORIL, Team Drivex School et la Ferrari de Thomas Flohr du Team Kessel Racing.

 

          

         

                 

Autre victime de cet incident, la Ferrari de Johnny Laursen également du Kessel Racing.

Deux autos sur la touche en ce début de course, celles de Toril et Laursen.

Une course rondement menée par la Ferrari 458 GTS de Venturi

qui impose son rythme à la meute de ses poursuivants,

 

  

d'un bout à l'autre de la course.

Mirko VENTURI s'est imposé de fort belle manière, sur cette première épreuve de la journée, avec une avance de 13"195 sur son plus proche adversaire, en la personne de Philippe GLAUQUE et sa Porsche 997  g.t gtts

                             

 

La seconde place revient tout logiquement à la Porsche de Glauque, auteur d'une course poursuite de toute beauté.

                   

 

Troisième position pour la Ferrari de Alexander TALKANITSA à 14"044.

                         

 

Pour cette course 1 le podium étant établi, nous passons en revue tous les protagonistes de cette épreuve de haut niveau.

Quatrième place pour la Ferrari 458 Italia gts du SMP Racig - Russian Bear de Kirill LADYGIN qui exécute sa course en 51'19"543s.

         

Cinquième place en 51'33"135s, pour la Ferrari du Team " Vita4one Team Italia " de Eugenio AMOS

 

         
Sixième position pour Roman MAVLANOV sur Ferrari 458 du SMP Racig Russian Bear en 51'44"717s

                 

 

Septième position en 51'56"456s pour la très belle Lamborghini Ga GTS de Nico KOX.

         

Le team Kessel racing et sa Ferrari 458 gts prend la huitième position en 52'07"506s

Thomas FLOHR

                   

 

Neuvième place en 52'08"015s pour Claudio SDANEWITSCH et sa Ferrari 458 gts du Team AF Corse

                    

Enzo GUIBBERT sur sa Porsche 997 gt gts, prend la 10 ème position en 52'15"678s. Pilote du PRO GT By Philippe Almeras

                   

Onziième , Tanakon RAMINDRA , Ferrari 458 GTS en 52'16"331s du AF Corse

                  

Douzième, Tommaso MAINO Ferrari 458 gts, du Black Bull Racing en 52'33"414s

                    

Trezième, Andril KRUGLYK, Ferrari 458 gts du Team Ukraine, en 52'34"742

                  

Quatorzième position en 50'47"495 à un tour, la Ferrari 458 gts de John DHILLON team AF CORSE

                   

Qinzième place au général pour la Ferrari 458 gts de  Andréa MONTERMINI avec un temps de 51'40"413s à un tour Team KESSEL Racing

                  

 

Seizième position pour la Mercedes SLS GTS de Mario PLACHUTA en 48'03"133 à deux tours. Auto du Lechner racing.

                  

 

Quelques pilotes n'ont pas couvert 75 % du nombre de tours du premier classé :

17 ème place donc pour la Ferrari GTS 458 de Marco ZANUTTINI à 17 tours du premier pour 14'00"345s de compétition. Kessel racing

18 ème, la Ferrari 458 gts de Jay PALMER en 4'54"330s de temps de compétition à 22 tours, Vita4on team italia

 

Nous l'avons vu dès le départ, accrochage pour la Porsche 977 gt super de Miguel TORIL qui n'a pas bouclé un seul tour, Drevex School

Tout comme Johnny LAURSEN, Ferrari 458 gts team KESSEL Racing

 

 

RACE 2


Cette deuxième manche avec changement de pilotes a vu dans la première moitié de course, une insolente domination pour la première place 

Cette lutte nous a été offerte par le pilote de la Lamborghini en la personne de Peter KOX qui semblait intouchable.

       

   

                                                                                                                   

Pôle position pour KOX, et une impressionnante maîtrise a su s'imposer face à la concurrence directe, ce durant une bonne moitié de course.

 

Suite à l'arrêt aux stands, la situation s'est totalement inversée. Malgré un meilleurs temps en course, Peter termine en 18 ème position au général, avec moins de 75 % du temps effectué comme le règlement le préconise.

 

Suite aux déboires de Peter KOX, la première place de cette manche revient à la Ferrari d' Alexander TALKANITSA sr du AT Racing Team

 

Victoire acquise en 51'12"864s

                   

2 ème place pour la Ferrari 458 gts du SMP Racing - Russian BEAR piloté par Pol ROSELL pour un temps de compétition de 51'20"351s

 

              

 

3 ème postition pour la Porsche d'Enzo GUIBBERT à l'issue d'une lutte sans merci. Ce jeune pilote réalise un temps de 51'20"485s

                    

 

4 ème, Matteo BOBBI, Ferrari 458 gts , du team Vita4one team italia avec un temps de 51'38"245

                  

5 ème :   Viacheslav MALEEV, Ferrari 458 gts, team SMP Racing - Russian Bear pour un temps de : 51'41"507s

                    

 

6 ème place pour la Porsche de Niccolo SCHIRO. avec un temps de compétition de : 51'44"314s

                   

 

7 ème : Stefano GATTUSO Ferrari 458s gts du team KESSEL racing pour : 51'46"980

                     

8 ème Francesco CASTELLACCI  Ferrari 458 Italia gts. KESSEL RACING  : 51'53"156s

 

                

9 ème, Michele RUGOLO Ferrari 458 italia gts du team AF CORSE : 52'07"793s

             

 

10 ème, Rusland TSYPLAKOV, Ferrari 458 italia G Team Ukraine : 52'14"861s

              

11 ème : Cédric SBIRRAZZUOLI  Ferrari 458 italia gts
 du team AF CORCE : 52'22"073s

               

12 ème : Mads RASMUSSEN   Ferrari 458 italia gts  KESSEL RACING : 52'33"734s

 

                   

13 ème : Andréa INVERNIZZI   Ferrari 458 italia   BLACK BULL RACING : 52'34"401s

 

                

14 ème : Massimililiano BIANCHI    Ferrari 458 italia : KESSEL RACING

                 

15 ème Aaron SCOTT   Ferrari 458 italia gt  AF  CORSE : 52'59"586s : 53'14"538s

 

16 ème : Philipp PETER    Mercedes sls  LECHNER RACING : 53'21"503s

                        

 17 ème :  Mirko VENTURI   Ferrari 458 italia gt   BLACK BULL RACING : 48' 38"111s de course à 2 tours

                 

Nous retrouvons dans le clan des pilotes n ayant pas couvert les 75 % requis :

18 ème : Peter kox

              

26'23"011s après des ennuis, Kox se retrouve à 7 tours

19 ème place pour Franck PERERA  Porsche 997 gt 3r du team PRO GT BY Philippe almeras : 27'46"401s plus 10 tours

 

Non partant sur cette deuxième course : la Ferrari de Eugénio ARROS

                          

 

Photos et textes : guy coursedecotemag.

 

A suivre reportage sur les winter f3 open :


 

 

 

 

 

 

 

 

Connexion

Nous suivre